Quand parle t-on d'obésité ?

Nous allons vous expliquer ce terme selon la définition de l'Organisation Mondiale de la Santé (O.M.S.)

Le surpoids et l’obésité se définissent comme une accumulation anormale ou excessive de graisse corporelle qui peut nuire à la santé. L'obésité est quant à elle reconnue comme une maladie chronique, voilà pourquoi dans notre centre, nous vous prenons en charge  comme tout "patient".

Comment savoir si je suis en surpoids

ou si je souffre d'obésité ?

Nous allons vous l'indiquer par le calcul de l’indice de masse corporelle (IMC).

 

L'indice de masse corporelle est une mesure simple du poids par rapport à la taille couramment utilisée pour estimer le surpoids et l’obésité chez l’adulte. Il correspond au poids divisé par le carré de la taille, exprimé en kg/m2. 

Pour l’adulte, l’OMS définit le surpoids et l’obésité comme suit :

  • il y a surpoids quand l’IMC est égal ou supérieur à 25; et

  • il y a obésité quand l’IMC est égal ou supérieur à 30.

L’IMC est la mesure la plus utile du surpoids et de l’obésité dans une population car, chez l’adulte, l’échelle est la même quels que soient le sexe ou l’âge du sujet. Il donne toutefois une indication approximative car il ne correspond pas forcément au même degré d’adiposité d’un individu à l’autre.

Pour les enfants, il faut tenir compte de l’âge pour définir le surpoids et l’obésité.

Je calcule mon IMC (BMI)

Nous allons vous expliquer ce terme selon la définition de l'Organisation Mondiale de la Santé (O.M.S.)

Le surpoids et l’obésité se définissent comme une accumulation anormale ou excessive de graisse corporelle qui peut nuire à la santé. L'obésité est quant à elle reconnue comme une maladie chronique, voilà pourquoi dans notre centre, nous vous prenons en charge  comme tout "patient".

Calculez votre BMI ci-dessous : 

  • Entre 18 et 25 ?
    Vous avez le poids idéal correspondant à votre taille "corpulence normale"
     

  • Entre 25 et 30 ?
    Vous êtes en léger surpoids. 

     

  • Entre 30 et 35 ?
    Vous souffrez d'obésité légère - Grade I

     

  • Entre 35 et 40 ?
    Vous souffrez d'obésité sévère - Grade II

     

  • Au-delà de 40 ?
    Vous êtes en obésité dite « morbide » - Grade III

Quelles sont les solutions ?

Il est important de savoir qu'au sein de la Clinique du Poids Idéal, nous prenons en charge tous les patients souffrant d'obésité. A côté de cela, nous avons également mis en place des structures d’accompagnement pour les personnes ayant du surpoids. Découvrez les différents circuits qui s'offrent à vous au sein de notre centre.

Circuit "Mieux-Etre"

Circuit "Coaching Santé"

Circuit "Chirurgie"

Que faut-il savoir ?

Les causes :

L'obésité tient ses origines de nombreux facteurs dont il faut tenir compte afin de pouvoir mieux la traiter. 

Parmi les causes, on peut trouver :

- la prédisposition génétique

- la sédentarité accrue

- le dérèglement hormonal et glandulaire

- les problèmes psychologiques

- les causes nutritionnelles

Les conséquences :

La hausse de l’IMC est un facteur de risque majeur pour certaines maladies chroniques comme:

  • les maladies cardiovasculaires : principalement les cardiopathies et les accidents vasculaires cérébraux, qui étaient déjà la première cause de décès en 2012; hypertension artérielle, insuffisance coronarienne, cardiomégalie, mort subite, thrombo-embolie

  • le diabète;

  • les maladies endocriniennes :  virilisation, troubles cycle menstruel, grossesse compliquée, etc

  • les troubles musculo-squelettiques : en particulier l’arthrose (maladie dégénérative des articulations), osteo-nécrose, goutte,

  • certains cancers : de l’endomètre, du sein, des ovaires, de la prostate, du foie, de la vésicule biliaire, du rein et du colon

  • les maladies respiratoires : dyspnée, syndrome de l’apnée nocturne, etc

  • les maladies gastro-intestinales : reflux gastro-oesophagien, stéatose hépatique, cancer du colon, ulcère variqueux, etc

Même nos plus jeunes enfants sont touchés par cette maladie. 

On associe à l’obésité de l’enfant un risque accru d’obésité, de décès prématuré et d’incapacité à l’âge adulte. Mais, en plus de ces risques pour l’avenir, les enfants obèses peuvent avoir des difficultés respiratoires, un risque accru de fractures, une hypertension artérielle, une apparition des premiers marqueurs de maladie cardiovasculaire, une résistance à l’insuline et des problèmes psychologiques.

NOS ACTUALITÉS

© 2020

Clinique du Poids Idéal - C.H.U. Saint-Pierre - Bruxelles